Avertir le modérateur

25/03/2007

N°3

Pour ce troisième entretien, la parole est à la personnalité la plus souriante du monde des échecs en Corse ! J’ai nommé :

Akkhavanh VILAISARN !

medium_Akkha2.jpg

- Une sommaire présentation pour nos lecteurs…

J’ai 33 ans. Classé 2205. Je vis à Bastia mais joue pour le Balagna Chess Club (Équipe championne de Corse en titre). Champion de Corse 2004 & 2005, détrôné provisoirement …

- Comment as-tu découvert le royaume de Caïssa ?

En fait, je ne sais plus très bien. Je crois que mon grand frère m’a montré le déplacement des pièces quand j’avais 13 ans. Après, je ne sais pas trop, c’est un peu flou…je me rappelle juste avoir mis au point une technique qui gagnait tout le temps contre mes copains : je mettais mes Fous en g2 et en b2 (je découvrirai bien plus tard que cela s’appelle un "fianchetto") … et à coup sûr, je capturais les Tours en a8 et en h8 !

En fait, mes souvenirs échiquéens commencent vraiment avec le Championnat du monde Kasparov / Karpov en 1990. Je suis tombé dessus par hasard. C’était un résumé le soir à la télévision, commenté par Joël Lautier. C’était la 23e partie de leur match.

Je me souviens que Karpov avait joué…1.d4. Je n’en croyais pas mes yeux ! Je pensais qu’il fallait jouer e4 au premier coup…. Mais le choc pour moi fut total lorsque Kasparov, après quelques secondes de réflexion, répondit… 1…Cf6. Je n’imaginais même pas que l’on puisse répondre autre chose que 1. …d5 ( !?)

Je crois que j’ai compris ce soir là, à quel point ce jeu était complexe…juste avec ces 2 coups. Plus tard dans la partie, Karpov lança ses pions g et h et Kasparov… fit le petit roque malgré tout ! Je me rappelle avoir pensé : "Mais il fait n’importe quoi ce Kasparov ! Comment peut-t-il faire le petit roque alors que l’autre a avancé ses pions de ce côté ?".

Effectivement, le roque de Kasparov succomba au 29e coup. Plus tard j’appris que l’ouverture était une attaque Saëmisch contre la défense Est Indienne…et que le petit roque était un bon coup…

Aujourd’hui, je sais que l’on peut commencer une partie par des coups autres que 1.e4, mais je retrouve un peu ce sentiment de mes jeunes années échiquéennes lorsque je vois les Léo B., les Marc B. et autres Christian D. jouer 1.Cf3…

- Que représente le jeu d'échecs pour toi ?

medium_Akkha1.jpgQuelque chose de merveilleux ! Lorsque j’ai découvert les échecs, j’ai vu quelque chose d’immense, quelque chose qui me dépassait, qui était au-delà de ma compréhension. C’est la première fois que je ressentais une telle chose. C’était fascinant ! C’était presque physique. Je me sentais tout petit.

En fait, un proverbe indien dit que : "Le jeu d'échecs est un lac, dans lequel peut se baigner un moucheron et se noyer un éléphant". Et bien... je crois que je suis un peu cet éléphant... !

- Quelles sont tes ouvertures préférées ?

Je joue à peu près toutes les ouvertures mais je me sens plus à l’aise dans celles où il y a beaucoup de stratégie et de manoeuvres comme l’anglaise, la défense moderne… J’aime bien tout avoir sous contrôle c’est pourquoi j’évite les ouvertures qui demandent un engagement tactique violent et immédiat (même s’il faut savoir les jouer également).

. Ton entraînement perso ?…

Je m’entraînais beaucoup auparavant (plusieurs heures par jour à faire des tactiques, apprendre les ouvertures…). Aujourd’hui, mon rôle d’entraîneur me prend beaucoup de temps…alors je ne travaille pratiquement plus les échecs pour moi…si ce n’est les finales car c’est une phase de jeu qui ne m’est pas du tout naturelle.

- Quels sont tes joueurs d'échecs (contemporains ou décédés) préférés ? Pourquoi ?

Sans hésiter, Nelson Pillsbury* et Leonid Stein**. Deux joueurs ex-tra-or-di-nai-res ! Les échecs d’attaque ont l’air tellement simples lorsqu’ils y jouent.

Parmi les contemporains, j’aime bien Alexandre Morozevich***…pour l’aspect « combat » (aspect qui me fait cruellement défaut je dois bien l’admettre).

*Harry Nelson Pillsbury. 1872-1906. Joueur américain. Champion des USA en 1897, 1898. Champion d’Allemagne en 1900. "Un génie en avance sur son temps."

medium_stein.2.jpg**Leonid Stein. 1934-1973. Joueur soviétique (Ukraine). Champion d’URSS en 1963, 65, 66 et 67. "Le maître de l’attaque. "medium_moro.jpg

***Alexandre Morozevich. Joueur russe. Né en 1977. Un des meilleurs joueurs mondiaux actuels. Un style flamboyant et une volonté farouche de sortir des sentiers battus de la théorie font de lui un adversaire redoutable pour ses congénères.

- Détails de ton travail et ta vision globale des échecs en Corse ?...

En Corse, nous avons beaucoup mis l’accent (et le mettons encore) sur la formation de masse (enseignement dans les écoles). De cette masse de joueurs, est sortie une « élite » qui ne demande qu’à progresser. Je sillonne la Corse et entraîne cette élite. Je suis à Bastia, à Ponte-Leccia, à Travo, à Calvi…de temps en temps à Ajaccio (pas aussi souvent que je le voudrais, mais heureusement, Ajaccio à des entraîneurs de qualité qui s’occupent bien des forts joueurs)….et bientôt à l’EGS… car les jeunes y sont de plus en plus forts (j’ai pu le constater lors du 4e open de Balagne en février avec les jeunes frères Del Grande…). L’enseignement du jeu d’échecs en Corse est cité en exemple dans le monde entier !

medium_Akkha3.3.JPG

C’est une chose dont nous pouvons être fiers. Léo Battesti et son équipe (dont je fais partie) font un travail remarquable. Partout, on essaie de "faire comme en Corse"…que voulez-vous rajouter à çà ?

- Quels sont tes loisirs ?

Les mat(hématiques), surtout topologie (une branche des mathématiques comme le sont l'algèbre, la géométrie, les probabilités…), les mangas, mais par dessus tout, la poésie en général et Arthur Rimbaud en particulier…

- Si tu veux dire quelque chose de gentil pour l'EGS...

Je suis impressionné par l’EGS. Par le nombre de ses joueurs, par la qualité de la formation de ses jeunes, par l’implication des parents, par la présence dans les médias… Un grand BRAVO à son animateur et à toute son équipe. Un travail époustouflant ! 

medium_Ni_Akkha.jpg
Akkha en compagnie du récent vainqueur du 4ème Open de Balagne, le joueur chinois Ni Hua.

Merci à toi, Akkha, pour avoir répondu à ces questions de manière si naturelle… et bonne chance pour le championnat de Corse 2007 !

Pour finir en beauté, Akkha nous présente quelques belles combinaisons tirées de ses récentes parties d’échecs.

PICOT Laurent (2229) vs VILAISARN Akkhavanh (2076)

1st Montpellier (2000)

Mon adversaire vient de jouer Tb7 attaquant ma Dame… mais…24…,gxf3 ! Il n’a pas envisagé le sacrifice de Dame. 25.Fxf3 (25.Txd7 ??, f2+ 26.Rg2, fxe1=D et je reste avec une Tour de plus.) 25…,De8 ! et voilà l’idée ! Maintenant, je menace Dg6 clouant le Fg5 ou bien Fc8 prenant en enfilade la Tb7 et la Da6.

26.Fg2, Fc8 27.Teb1, Dg6 28.Fxe7, Dxb1+ 29.Txb1, Fxa6 30.Fxf8, Txf8… Fin de la combinaison. J’ai une pièce de mieux. Le reste est facile.
-
VILAISARN Akkhavanh (2160) vs ORSONI Jean-Philippe (1850)
Championnat de Corse 2002.
.

27.Cxf6! pour atteindre le Roi. 27…, Fb5 (27…, Rxf6 ?? 28.Th6, Rf7 29.Dxg5 et le mat est proche)

28.Fxb5, Dxb5+ 29.Rg1, b3 30.Th5!, Cc6 31.dxe6, Rxf6 32.Dxg5+, Rxe6 33.Dg6+ 1-0

Les noirs abandonnent à cause du mat de l’escalier. Après cette partie, Jean-Philippe se venge et m’inflige une terrible défaite sur une défense française.
 -
BICCHIERAI Grégory (2120)  vs VILAISARN Akkhavanh (2160)

Championnat de Corse 2002

Mon adversaire vient de jouer Fxd7 et abandonne après : 27…,Dxh2+!!

Puisque sur : 28. Rxh2, Th8+ 29. Rg1, Th1 mat.

Cette victoire me permet d’égaliser dans le match. Malheureusement, je perds les parties rapides de départage contre Grégory qui devient un très beau Champion de Corse 2002.

 

 A suivre...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu