Avertir le modérateur

01/02/2007

N°2

Pour ce second entretien, restons dans le sud et donnons la parole à :

medium_BERNARD.2.jpg

Présentation :

J’aurai 57 ans dans quelques jours, le 3 février. Je vis à Propriano, et travaille à Sartène. J’ai appris à jouer vers 13 ou 14 ans, seul, avec un livre style marabout, "Le traité pratique des échecs" de Beudin. Il fallait déjà être passionné, car il était en notation descriptive ! Puis j’ai acheté "La perfection aux échecs" de Reinfeld, le livre qui m’a fait découvrir la beauté de ce jeu. Je jouais quelquefois avec des copains, mais pas assez souvent : ils préféraient le ballon ou les cartes... C’est seulement vers 24 ans, quand j’étais étudiant à Montpellier, que je suis rentré dans un club pour la première fois. Et là, j’ai réalisé que je ne connaissais rien au jeu d’échecs ! Je me suis donc lancé à fond dans l’étude de la théorie...

medium_BERNARD0.2.jpgL’année suivante, j’étais en seconde catégorie, vice président du Cercle Alekhine de Montpellier et Champion du Languedoc Honneur par équipes, avec des jeunes élèves du collège de Lattes, qui étaient par ailleurs champions de France scolaires. Leur prof de math était Jean Claude Loubatière. Puis, je suis venu travailler en Corse, et j’ai arrêté de jouer pendant une dizaine d’années... J’ai repris en 1987 ou 88. J’ai été champion de Corse en 1989 et j’avais pris ma retraite échiquéenne depuis 1998 (par excès de travail et manque de temps et de motivation) quand on m’a demandé de présider l’Echiquier Grand Sud il y a quatre ans.

Tes ouvertures préférées ?

Avec les noirs, j’ai eu une période française*, puis sicilienne**. Sur d4, j’ai toujours préféré le gambit dame. Maintenant, avec le manque d’entraînement, je privilégie les débuts ouverts, car ce sont ceux qui font le plus appel aux "fondamentaux". Or, c’est tout ce qu’il me reste !

*(La défense française : 1. e4, e6 - L'idée de cette défense est le contrôle de la case d5 et d'obtenir un centre solide. Une défense plus stratégique que tactique.)

**(La défense sicilienne : 1. e4, ç5 - L'ouverture la plus populaire contre e4. La littérature la concernant est probablement la plus importante du domaine des débuts de parties. Une position dissymétrique propice aux luttes toujours vives.)

Quels joueurs d'échecs ont pour toi une certaine importance ?

Karpov*, il a un style aussi simple que lumineux. Quand on étudie ses parties, on se demande pourquoi on n’arrive pas à trouver des coups aussi simples ! Alekhine**, pour ses brillantes combinaisons. Léo***, pas trop pour son style ( ?! ), mais pour tout ce qu’il a apporté aux échecs corses.

*(Anatoly Karpov, né en 1951. Champion du monde de 1975 à 1985 puis de 1993 à 1999. Un joueur de légende qui détient le fabuleux record d'avoir gagné plus de 1000 tournois !)

**(Alexandre Alekhine -1892-1946 - Champion du monde de 1927 à 1935 puis de 1937 jusqu'à sa disparition.)

***(Léo Battesti... pas champion du monde...)

Que représente pour toi le jeu d'échecs ?medium_BERNARD2.3.jpg

Un sport cérébral extraordinaire. Un jeu dans lequel la chance n’a pas sa place. Un milieu super sympa, surtout ici ou l’enthousiasme est quasi général, ce qui n’est pas le cas partout. C’est ça, la Corse !

Quelques mots sur l’historique des échecs corses ?

Ils ont commencé à se structurer en 1988, je crois. Avec des clubs à Ajaccio, Bastia, Sartène et Porto Vecchio. Auparavant, un club avait existé à Bastia, mais il était sans doute trop seul. L’essor est venu du Corsica Chess Club, puis l’explosion ( !? ) a été provoquée par l’arrivée de Léo, à la fin des années 90. Mais pour ça, il vaut mieux demander à Jeannot*. C’est le plus qualifié pour répondre. C’est le père des échecs corses.

*(Jean Christian Galli. Une des personnalités les plus marquantes du jeu d'échecs en Corse, qui, nous l'espèrons tous, acceptera de répondre à quelques questions dans peu de temps...)

Un petit mot sur L’Echiquier Grand Sud ?

Le club est né à l’initiative de Cyril Humeau, quand celui-ci intervenait dans les écoles de la région, pour prolonger l’activité échecs hors de l’école. On a commencé doucement, mais on monte progressivement en puissance. Les résultats sont déjà très significatifs. Le travail effectué dans les écoles par notre animateur de ligue est extraordinaire. Les jeunes aiment le jeu, ils sont très medium_B1.2.jpg"compétiteurs". On a déjà des joueurs de très bon niveau, compte tenu du peu d’heures de jeu qu’ils ont derrière eux. Et leur motivation est au top ! J’ai aussi été surpris par leurs parents ; certains ne savent pas jouer, mais ils sont là, tout le temps. Ils sont derrière eux et les soutiennent. C’est super et ça donne envie d’aller plus loin...

Il nous faut encore arriver à gérer l’étendue du territoire du club. C’est pas facile, il fait tout le sud, et il est grand, le sud ! Heureusement, nous avons un relais bénévole à Porto Vecchio, en la personne de Mr Lesguer, qui fait du très bon boulot auprès des jeunes. C’est important les gens comme lui. Il y en a trop peu...

Aurais-tu une de tes parties d'échecs à nous présenter ?

Je n’ai plus d’archives, j’avais fait le vide dans mon bureau. De toute façon, mon "Immortelle" reste à venir ! Je n’ai pas encore prévu de date…

Pour avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions, pour ta disponibilité et ton engagement, voici une image...

MERCI BERNARD !...

medium_DSCN8316_Large_.2.JPG

Anatoly Karpov, de passage à Porto Vecchio.

A suivre...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu